Mandela, modèle mondial

Tous les superlatifs ne suffiraient à quiconque voudrait rendre hommage à l’illustre patriarche. Trêve donc d’édito classique, rédigé par la rédaction, comme nous le faisons souvent, pour vous proposer de lire, de réfléchir, de contempler et de méditer les paroles du sage, devenu modèle mondial d’humanité.

Le principal est d’être honnête avec vous-même. Vous ne pouvez pas avoir un impact sur la société, si vous n’avez pas changé vous-même… Les grands artisans de la Paix sont tous des gens intègres, honnêtes et humbles.

L’honnêteté, la sincérité, la simplicité, l’humilité, la générosité, l’absence de vanité, la capacité à servir les autres-qualités à la portée de toutes les âmes- sont de véritables fondations de notre vie spirituelle.
Jamais, jamais, jamais, cette terre qui est si belle ne devrait connaître l’oppression d’un homme par un autre.

Rien n’est plus révélateur de l’âme d’une société, que de la façon dont elle traite ses enfants.

L’éducation est l’arme le plus puissante pour changer le monde.

Etre libre, ce n’est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ; c’est vivre d’une façon qui respecte et renforce la liberté des autres.

Cela semble toujours impossible, jusqu’à ce qu’on le fasse. J’ai appris que le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de la vaincre.

Je suis fondamentalement optimiste. Je ne saurais dire si c’est dans ma nature ou si je l’ai cultivé.

Une partie de ce qui fait un optimiste, c’est de garder la tête tournée vers le soleil en mettant un pied devant un autre.

Prenez sur vous, où que vous viviez, de donner de la joie et de donner de l’espoir autour de vous.

La curieuse beauté de la musique africaine vient de ce qu’elle vous transporte même quand elle raconte des choses tristes.

On peut être pauvre, avoir une maison branlante, avoir perdu son travail, mais les chansons redonnent espoir.

La politique peut être renforcée par la musique, mais la musique a une puissance qui défie la politique.

La lutte contre la pauvreté n’est pas un acte de charité. C’est un acte de justice. C’est la protection des droits fondamentaux de l’homme, de son droit à la dignité et à une vie décente.

La liberté ne sera pas possible si les femmes ne sont pas émancipées de toutes les formes d’oppression.

Je ne suis pas vraiment libre si je prive quelqu’un d’autre de sa liberté. L’opprimé et l’oppresseur sont tous deux dépossédés de leur humanité.

Tout homme ou institution qui essaiera de me voler ma dignité perdra.

Il est très facile de casser, de détruire. Les vrais héros sont ceux qui font la paix et qui bâtissent.

Le pardon libère l’âme, élimine la peur. C’est pourquoi il est une arme si puissante.

En faisant scintiller notre lumière, nous offrons aux autres la possibilité d’en faire autant.

Au cours de ma vie, je me suis entièrement consacré à la lutte du peuple africain.
J’ai lutté contre la domination blanche et j’ai lutté contre la domination noire.

Mon idéal le plus cher a été celui d’une société libre et démocratique dans laquelle tous vivraient en harmonie et avec des chances égales. J’espère vivre assez pour l’atteindre. Mais si cela est nécessaire, c’est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir.

Ce qui importe le plus, ce n’est pas tant que nous ayons vécu. C’est la différence que nous avons faite dans la vie des autres qui déterminera le sens de la vie que nous avons menée.

N’oublies jamais qu’un Saint n’est jamais qu’un pécheur qui a persévéré.

Photo: nikonland.it

0 Reviews

Write a Review

Vinkmag ad

Arnaud Nkusi

Le concepteur et rédacteur en chef de impaktinfo est journaliste professionnel. Il a présenté le 20 heures et les Journaux Radio, après quelques années de presse écrite. Fort de cette expérience qui s'étale sur près d'une vingtaine d'années,il décide de mettre la barre plus haut en initiant sa propre boite de production, Impaktinfo pour réhausser le niveau de la pratique du métier. En informant l'opinion publique avec des nouvelles positives, particulièrement en ce qui concerne les évolutions en cours en Afrique, tous domaines compris.

Read Previous

Initiative

Read Next

Bonne foi et bon sens

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *